• Les travaux au collège provincial de Sapouy en 2013

    Décembre 2012

    Vidéo tournée en décembre 2012 par la délégation mornantaise

    Jean-Sébastien ARNOUX / Corentin ARNOUX / François MOREL

     

    Août 2013

    Message électronique du Maire de Sapouy, Dominique NAMA

    Projet d'agrandissement du CEG de Sapouy : Un comité de pilotage a été créé pour la mobilisation des ressources auprès des forces vives et le suivi des travaux d’agrandissement du CEG. Une autorisation de construire est délivré pour la réalisation des travaux. Les travaux de construction sont déjà engagés avec les contributions recueillies. Le bâtiment de trois classes est au stade des pentes. Ce qui correspond à 30% de réalisation physique. La mobilisation continue ! Dominique NAMA, Maire de Sapouy 

     

    Les travaux au collège provincial de Sapouy en 2013

     

    Octobre 2013

     

    Première coopération décentralisée : Le conseil municipal de Mornant alloue une subvention de 10 000€ au projet de construction de salles de classe au collège de Sapouy pour remplacer les classes sous paillotes.

    Les forces vives de Sapouy ont été mobilisées : 3 210 000FCFA (4 900€) ont été collectées.

    Le Ministère de l'Enseignement de Base Burkinabè intervient, lui aussi, en urgence pour la construction de deux salles de classe.


  • Le collège provincial du Ziro à Sapouy

    Vue générale du collège public provincial de Sapouy avec les bâtiments "en dur" et les paillotes accueillant tant bien que mal 3 des 4 classes de 6ème.

    Les 3 classes sous paillotes. Elles ont été construites par les parents d'élèves à la rentrée d'octobre 2012. Les cours n'ont pu commencé que début novembre ... L'harmattan gêne fortement les nouveaux collégiens dans leurs apprentissages. Et l'arrivée de la saison des pluies, début mai, signera malheureusement la fin de l'année scolaire. Cette année scolaire 2012-2013 aura donc été amputée d'un trimestre pour 330 élèves ...

    Zagré Nouhoun, le directeur du collège a rappelé à la rentrée scolaire que l'essentiel était l'accès aux savoirs et non les conditions d'accueil. Il n'empêche ... La construction "en dur" de 4 salles de classe devrait être le premier chantier de coopération décentralisée entre les communes jumelées de Mornant et Sapouy. Estimation du coût total de ces travaux : Une salle de classe = 3 à 4 millions de FCFA ; Coût total = 12 millions de FCFA, soit 18000 € environ.

    Une salle de classe "en dur"

    Pendant les vacances scolaires, de nombreux collégiens et lycéens sapouyens viennent travailler à leurs devoirs personnels dans les locaux du collège, bénéficiant ainsi des tableaux noirs et des instruments de mesure mis à leur disposition.

    Le ministère de l'éducation burkinabè, les enseignants et les associations de parents d'élèves font tout pour augmenter le nombre de places disponibles au collège public de secteur.

    Les CM2 ayant réussi leur certificat d'études primaires doivent réussir un concours d'entrée au collège. Le collège accueille les élèves de 7h à 12h30. L'après-midi (Les Burkinabè parlent de "soir" dès 12h), le collège propose des "cours du soir" pour les élèves n'ayant pas réussi leur concours d'entrée afin qu'ils accèdent, eux aussi, à un enseignement secondaire. Le collège n'a pas d'électricité. Les cours du soir s'achèvent, par conséquent, à 17h.





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique